Jacques Bodoin

Jacques Bodoin

Théâtre Jacques Bodoin de Tournon

Humoriste / Acteur / Chanteur

Mars 1921 - Mars 2019

1er juillet 1928 : le conseil municipal entérine "la construction d'une salle d'oeuvres". 

30 septembre 1933 : ouverture du théâtre-cinéma avec une salle unique de 750 places.

1979 : création d'un multisalles : la grande salle est divisée en trois avec 2 salles de cinéma et une salle de spectacles de 384 places.
1989 : création du Festival des Humoristes sous le parrainage de Jacques Bodoin.
Juin 2019 : le conseil municipal de Tournon-sur-Rhône approuve la dénomination du théâtre "Théâtre Jacques Bodoin".

L'histoire de Jacques Bodoin avec Tournon commence en 1927, date à laquelle ses parents ouvrent, avec son oncle et sa tante, un salon de coiffure au numéro 39 de la Grande Rue. Après avoir fréquenté la communale du Quai Farconnet,  Jacques Bodoin a toujours affirmé sa fierté d'avoir poursuivi ses études au lycée de Tournon, "cette maison remarquable" comme il se plaisait à le rappeler dans divers entretiens.

Pendant l'occupation, avec ses amis tournonais, il fut l'un des protagonistes de spectacles montés sur la scène du théâtre, ce furent là ses premiers pas de comédien. A la fin de la seconde guerre mondiale, Jacques Bodoin rencontre les Compagnons de la musique qui deviendront plus tard les Compagnons de la chanson. Alors que ces derniers s'apprêtent à poursuivre leur carrière au côté d'Edith Piaf, il quitte le groupe pour devenir indépendant.

La suite, Jacques Bodoin l'écrira pour la radio avec son personnage célèbre de Philibert et sur scène pour laquelle il composera des sketches devenus des classiques, comme la table de multiplication, la leçon d'anglais, la panse de brebis farcie, pour ne citer qu'eux. Homme de télévision, il prêtera sa voix entres autres à Pollux, le célèbre chien du manège enchanté et jouera entre 1960 et 1974 de nombreux rôles dans les plus grands théâtres parisiens.
Chanteur d'opérette, il interprète en 1960 le rôle de Tourillon, dans la Chauve-Souris de Johann Strauss.
Au cinéma on le retrouve dans la Grande Vadrouille (1966), Vidock (1967), Minouche (1969), le Viager (1971).

Les grandes dates du théâtre 


1er juillet 1928 : le conseil municipal entérine "la construction d'une salle d'oeuvres".
30 septembre 1933 : ouverture du théâtre-cinéma avec une salle unique de 750 places.
1979 : création d'un multisalles : la grande salle est divisée en trois avec 2 salles de cinéma et une salle de spectacles de 384 places.
1989 : création du Festival des Humoristes sous le parrainage de Jacques Bodoin.
Juin 2019 : le conseil municipal de Tournon-sur-Rhône approuve la dénomination du théâtre "Théâtre Jacques Bodoin".