Théâtre - Création en résidence 


Algérie, Hana Jayin*


* Algérie, on arrive 
durée 1h30



7 OCTOBRE 2022 - 20H30

Théâtre Jacques Bodoin - Tournon

RESERVEZ

14-24€

Conception, montage écriture & mise en scène : Elsa Rocher
Jeu : Marion Aeschlimann, Gabriela Alarcon, Léo Bianchi, Maxime Bonnand, Pierre Dumond, Marion Lechevallier, Stéphane Naigeon, Abdelslam Laroussi Rouibate et Bérengère Sigoure.
Création sonore : Théo Rota
Création lumières : Marilou Boulay

Synopsis
Algérie, Hana Jayin raconte l’histoire d’un groupe d’acteurs, décidés à interroger l’héritage d’une guerre qui fait encore débat dans leur pays. Leur quête va les conduire face à d’autres héritiers, de l’autre côté de la mer en Algérie. Leurs rencontres deviennent des scènes et les répétitions commencent. Pendant ce temps, les contestations populaires montent. Et l’Histoire les rattrape


Classi'Swing

NOTE D'INTENTION

Nadir, Horizon, Zénith...
Ce n'est pas un spectacle sur la guerre d'Algérie. C'est une autofiction. Nous mettons en jeu notre propre histoire, sans faire état de notre filiation.
Nous décidons d'affronter les questions de légitimité qui semblent délimiter les contours de l'identité d'un individu, d'un peuple et d'un pays. En 2017 nous partons d'un constat : la guerre d'Algérie fait poids en nous par son silence et son absence d'images. Nos recherches commencent par l'inconnu qui recouvre nos naissances : Nadir, le point du dessous. Nous cherchons dans nos corps à établir des passerelles entre « l’imaginaire » et «le fait ». Nos improvisations collectives se nourrissent de tous les matériaux à notre portée (auteurs, documentaires, films & archives). Il en résulte des scènes fugitives, comme échappées d'un rêve. Nous créons un espace mémoriel et sensible pour répondre au vide creusé par notre pays et ses institutions. Nous réalisons que nous ne savons rien de la réalité avec laquelle les autres héritiers de cette histoire, les Algériens vivant en Algérie, doivent composer. En 2018, nous décidons de traverser la mer. Parce qu'en dehors du retour au bled, l'option de l'aller France- Algérie est quasi inexistante, voir incompréhensible pour les communautés. Ce point que nous parcourons depuis Marseille nous l'appelons Horizon. De nos rencontres naissent des dialogues, des portraits sans concession d'une Algérie qui tient encore les murs mais qui rêve de plus en plus fort à une alternative. Nous pensons que notre histoire s'arrête là, sauf que pendant les répétitions en 2019, l'actualité prend le pas. Et ce qui se passe en Algérie nous aide à mieux entendre ce qui se joue dans les rues de France. Le silence n'est plus de mise. Ces mouvements ne s'interposent pas contre la violence sourde d'il y a cinquante ans, ils s'en prennent à l'héritière, reconnue et légiférée. Les manifestations interrogent la paix conclue il y a soixante ans : «Est-ce vraiment la paix ? » Cela dépasse la France et l'Algérie. Au plateau nous décidons de suivre ces mouvements. C'est la troisième partie du spectacle, une parole chorale et anonyme qui nous offre comme seule certitude que rien n'est jamais gagné : Zénith. Introspection, altérité et aspiration... Trois parties pour un mouvement ascendant.

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies